Combien de temps dure l’œdème suite à une entorse cheville ?

œdeme entorse cheville

L’entorse au niveau de la cheville appelée œdème est un traumatisme articulaire le plus courant. En moyenne, près de 6 000 personnes consultent un médecin pour ce motif. Cette pathologie peut avoir un temps de guérison assez long. En effet, une guérison rapide dépend du traitement effectué lorsqu’elle survient.

La durée des gonflements de l’entorse de cheville

Ce traumatisme n’a pas une durée fixe, car cela dépend de l’ampleur et du type de traitement effectué. Dans le cas d’une contraction d’entorse bénigne des chevilles enflées, il faut au moins 48 heures pour observer une diminution du gonflement. Consultez ce site dédié aux informations sanitaires pour en apprendre plus sur les entorses aux chevilles. 

Dans les cas d’entorse plus conséquents, le gonflement résiste pendant une longue période. Il peut faire plusieurs semaines, voire plusieurs mois. En effet, c’est la présence de l’inflammation qui entraîne un gonflement. Aussi, il faut que le liquide s’agglutine autour de la partie gonflée. C’est un résultat inflammatoire habituel qui permet d’enclencher la protection de la cheville ainsi que son traitement.

duree entorse cheville

Quelle est la durée appropriée pour prendre du repos ?

La durée de repos en fonction de l’ampleur que prend l’entorse :

  • Pour une entorse bénigne ou une foulure au stade 1, un repos d’une à trois semaines
  • Pour une entorse moyenne de stade 2, un repos de trois à six semaines
  • Pour une entorse grave de stade 3, un repos de plusieurs semaines est exigé.

Ces délais de repos ne prennent pas en compte le processus de mouvement de la cheville. Il s’agit de la cessation de tout exercice physique de haute intensité. De plus, un programme de rééducation doit être suivi et vous devez effectuer des mouvements de cheville le plus tôt possible. Cependant, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin.

Entorse de cheville : quand faut-il marcher ?

Dès le lendemain de l’entorse ou dans environ quelques jours, il est possible de remarcher. Cela peut se faire, dès que les douleurs s’estompent et qu’il y a possibilité de mettre pied à terre. Si la cheville n’est pas en équilibre, il est conseillé de se servir d’une attelle de protection ou de se munir de béquilles pour la marche.

Les chevilles gonflées ne doivent pas rester longtemps immobiles. En effet, une immobilisation bloquera la circulation sanguine, ce qui fait apparaître les raideurs articulaires. Cela limite les chances de guérison et l’apaisement des douleurs. Cependant, dans les cas suivants, il n’est pas opportun de marcher avec une entorse.

  • Une immobilisation est nécessaire lorsque l’entorse est grave ;
  • Votre médecin ne vous a pas donné l’autorisation ou s’est opposé ;
  • Tant que la fracture n’est pas solidifiée, dans le cas où il y a facture.

La marche doit être faite de façon progressive et selon les prescriptions d’un médecin. 

Quelles précautions prendre pour la guérison ?

Lorsqu’on a une entorse de cheville, la protection de la cheville doit être la première action à envisager. Pour un œdème cheville solution, l’utilisation d’une attelle comme mentionnée plus haut est un idéal, car elle permet de réduire le risque d’avoir un nouveau problème de torsion de la cheville.

De plus, en se servant de béquilles, cela permet de ne pas mettre le pied au sol si celle-ci est très douloureuse. Aussi, pour réduire les douleurs et contrecarrer l’apparition d’un œdème, il est possible d’utiliser un pack de glace et effectuer de légers massages de la cheville. Cependant, il est fortement conseillé de se fier au conseil médical.

Articles recommandés