Quels sont les différents jeux de stimulation cognitive pour l’Alzheimer ?

stimulation cognitive pour l’Alzheimer

L’Alzheimer est une maladie neuronale qui se manifeste par une perte partielle ou totale de la mémoire et des fonctions cognitives. Elle pousse la personne atteinte à vivre constamment dans le déni, ce qui entraîne généralement une rupture avec leurs proches. Cependant, il existe de nos jours des jeux de stimulation cognitive pour permettre aux victimes de l’Alzheimer de vivre normalement.

La méthode MALO 

La méthode MALO consiste en un jeu de stimulation cognitive très pratique. Cette méthode ludique peut être appliquée par n’importe quelle personne ayant un affecté par l’Alzheimer à charge. Ainsi, même ceux qui sont sans moindre connaissance médicale pourront aider leur proche à faire ces exercices. Alors, n’hésitez pas à commander la méthode MALO pour aider votre proche à mieux vivre avec sa maladie. 

Ladite méthode est élaborée de sorte que les séances de jeux ou d’activité cognitive se déroulent chaque semaine. En une heure au plus, vous pouvez aider votre proche à améliorer ses fonctions cognitives, sans stress. 

Une méthode thérapeutique simple à mettre en œuvre

En effet, chaque séance comprend quatre activités : une pour la mémoire, une pour l’attention, une pour le langage et une pour l’orientation temporo-spatiale. Les séances sont déjà disponibles dans un cahier entièrement élaboré pour le faire. Selon le niveau de gravité de la maladie, chez votre proche, ce jeu de stimulation propose différents niveaux de difficulté. 

Vous n’avez d’ailleurs pas de souci à vous faire, car le livret vous aide même à identifier le stade de la maladie chez votre proche. Il y a même le guide de l’aidant qui vous montre la conduite à tenir pour chaque exercice. 

Les puzzles : un jeu de casse-tête pour personne atteinte d’Alzheimer

Parmi les jeux de mémoire pour personnes âgées, les puzzles détiennent une place de choix. La différence avec la méthode MALO c’est qu’il ne tient compte que de la mémoire et de l’observation. En effet, les puzzles agissent sur la logique et la réflexion de la personne. Il faut que celle-ci use de stratégie et d’observation pour réussir à placer les pièces au bon endroit. En tant qu’aidant, vous devez donc faire attention dans le choix du modèle du jeu. Vous devez tenir compte de sa complexité, du nombre de pièces à placer et de sa durabilité. 

Un jeu de stimulation trop complexe peut rapidement dégoûter les personnes âgées, surtout celles qui souffrent d’Alzheimer. Veillez donc à ce que le nombre de pièces soit raisonnable afin que le jeu ne soit pas trop long. Enfin, optez pour des puzzles en bois. Ils sont plus durables et se manient plus facilement. Pour vous assurer de l’efficacité de votre jeu de stimulation cognitive, rapprochez vous du neurologue de votre proche pour prendre conseil. 

Les mandalas : une activité de stimulation cognitive qui exige de la concentration 

Les mandalas restent l’un des jeux de stimulation cognitive pour l’Alzheimer le plus utilisé pour les patients au stade 1. Il s’agit d’une activité très réputée pour sa capacité à permettre au malade de se relaxer. En effet, les mandalas représentent un jeu de coloriage qui demande de la concentration et de la minutie. Cela exige que le patient ne déborde pas des cases prévues pour le coloriage et qu’il veille à avoir un rendu impeccable. Aussi, les mandalas permettent aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer de mieux s’exprimer sur leurs envies. 

Ce sont les personnes malades elles-mêmes qui choisissent les coloris qu’elles désirent, en fonction de leurs humeurs. Elles se sentent alors plus à l’aise et acquièrent plus en autonomie. Enfin, les mandalas constituent une porte ouverte à la créativité. La personne affectée par l’Alzheimer à la possibilité de créer, elle-même les associations, parfaites pour donner un coloriage parfait. Cela renforce son estime de soi et améliore son rapport avec les autres. Associer une telle activité avec la méthode Malo permettra sûrement d’avoir de bons résultats dans le traitement de l’Alzheimer.

La lecture : une activité transversale aux jeux de stimulation cognitive 

Bien que la lecture soit une activité intellectuelle qui soit rattachée aux envies de chaque personne. Elle est indispensable pour une bonne stimulation cognitive. Elle est d’ailleurs transversale à tous les jeux de stimulation cognitive pour personne atteinte d’Alzheimer. Ce n’est donc pas pour rien qu’une section est prévue pour la lecture dans la méthode MALO. En effet, la lecture permet, de renforcer de manière très efficace, les fonctions intellectuelles du patient. Elle permet également de stimuler la mémoire de la personne qui est obligée de se souvenir de chaque mot et de sa signification. 

Quel que soit le patient en présence, le livre doit tenir compte de son goût. C’est lui-même qui choisit la typologie de ce qu’il veut lire. Vous devrez toutefois l’accompagner dans cette lancée, avec grande patience, au cas où ce dernier en arrive à oublier trop de mots. En plus, vous pouvez même recourir aux jeux de cartes pour stimuler les fonctions cognitives chez votre proche. Tout dépend du stade où il se trouve dans sa maladie. Mais le mieux c’est d’éviter que son état n’avance avant de commencer les jeux de stimulation cognitive pour L’Alzheimer. Cependant, la méthode MALO reste l’un des jeux de stimulation cognitive appropriés pour toute personne atteinte d’Alzheimer. 

Articles recommandés